favorite favorite_border
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Précédent keyboard_arrow_left
Suivant keyboard_arrow_right
zoom_in
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO
Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO

Pièce commémorative de 2,5 euros Belgique 2022 - 100 ans LRBPO

10,00 €
TTC

100 ans de protection des oiseaux en Belgique!

La plus ancienne association nationale de protection de la vie sauvage de notre pays est la Ligue Belge pour la Protection des Oiseaux. Elle a été fondée en 1922 par la Marquise Antonia de Pierre, née de Smet de Naeyer originaire de Gand.

Par un travail patient et obstiné, la LBPO a su changer lentement les mentalités en prônant, auprès du public, le respect des « petits oiseaux ».

Dans les années 20, la protection des oiseaux, utiles à l’agriculture dans les années 30, la protection des oiseaux utiles tout court dans les années 50, la protection de l’intégralité de notre avifaune dans les années 60 et enfin elle prône, depuis les années 80, la protection de la biodiversité.

Par un travail ardu et déterminé, la LBPO a su également sensibiliser le pouvoir politique et législatif à la cause des oiseaux : interdiction de l’aveuglement des pinsons en 1924, la protection des Alouettes en 1952, la protection de tous les rapaces en 1972 et interdiction définitive de la tenderie en 1993.

Actuellement, à part quelques espèces chassables, et quelques dérogations, l’intégralité de notre avifaune est protégée.

La revue d’information de la Ligue appelée aujourd’hui « L’Homme & l’Oiseau » existe depuis 1926. En 1987, notre association est devenue par décret : Société Royale. Dès avant la guerre, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux a mis en place un réseau de refuges naturels pour les oiseaux. Le parc de Tervuren en est l’exemple le plus ancien (1929).

Actuellement l’association est propriétaire ou gestionnaire de 18 réserves naturelles réparties sur tout le territoire national totalisant 165 hectares.

A partir des années 80, la Ligue a créé un réseau de Centre de revalidation pour la faune sauvage. Ce réseau a été structuré en 1982, il est reconnu par les instances officielles. La Ligue gère en particulier l’hôpital pour la faune sauvage de la Région de Bruxelles-capitale où trois à quatre milles oiseaux/animaux sont accueillis chaque année afin d’être soignés et relâchés.

En 2004, l’aile néerlandophone de notre association a pris son indépendance et s’appelle désormais Vogelbescherming Vlaanderen.  

store 1 - Boutique Namur En stock

store 2 - Boutique Anderlecht En stock

Pièce de 2,5 euros Belgique 2022 «100 ans de protection des oiseaux en Belgique » BU dans une coincard FR

  • Émission officielle à l'occasion de 100 ans de protection des oiseaux en Belgique
  • Emballage splendide en deux variantes linguistiques
  • Tirage limité de max. 25 000 exemplaires
  • Livrée dans une coincard avec le front française
  • Un merveilleux souvenir pour vous ou un joli cadeau à offrir
  • Fait partie du Catalogue Coincard Belgique
  • Spécifications  

Numéro d'article0114186Tirage pièceMax. 25.000 exemplaires (7.500 dans set FDC 2022)MétalLaitonPoids10,50 gDiamètre25,65 mmQualitéBrillant Universel (BU)CréationLuc Luycx

  • Description 

Nous connaissons tous le dicton "Aussi libre qu'un oiseau (dans le ciel)". Cela signifie que vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Un bel objectif à atteindre, mais qui ne s'appliquait malheureusement pas aux oiseaux eux-mêmes il y a un siècle. Ils étaient plutôt des ""hors-la-loi"", sans protection, privés de droits et exposés à la persécution de tous.

  • Protection des oiseaux
L'observation des oiseaux semblait presque un sport national au siècle dernier. Ces créatures ailées étaient capturées pour leurs plumes, finissaient dans nos assiettes ou devaient participer à des concours de chant de pinson. La manière dont ils ont été attrapés était également très brutale, entraînant une mort certaine. Vers 1922, des personnes en Belgique ont commencé à s'unir afin de mettre fin aux abus contre les oiseaux. Peu à peu, une conscience aviaire s'est développée et des lois et règlements ont permis de traiter les oiseaux de manière plus humaine. Après tout, les oiseaux sont bons pour l'homme et l'environnement !
  • Pièce spéciale pour célébrer les 100 ans de la protection des oiseaux !

C'est la raison pour laquelle la Monnaie royale de Belgique a émis une pièce de 2,5 euros sur le thème ""100 ans de protection des oiseaux en Belgique"". Les 2,5 euros sont frappés en qualité BU et apparaissent en deux versions linguistiques. La carte de monnaie représente de manière nostalgique des oiseaux présents en Belgique. L'atmosphère est celle d'il y a plus de cent ans, lorsque l'intérêt pour les oiseaux est passé de la chasse à l'émerveillement. La pièce représente un rouge-gorge mâle, qui vit en Belgique toute l'année et qui est pour beaucoup un symbole d'espoir.www.piecescommemoratives.be

Loading...