Abri à lézards en béton de bois – gîte

24,00

L’abri à lézards pour aider une menace menacée

L’évolution des lézards et plus généralement des reptiles est une longue histoire. Apparus sur terre il y a plus de 300 millions d’années, qu’ils soient proies ou prédateurs, ils sont devenus des éléments clefs des écosystèmes terrestres. Communément associés à des habitats hostiles et des conditions de vie extrêmes, la plupart des espèces sont pourtant adaptées spécifiquement à leur environnement. Parce que leur biologie dépend de conditions climatiques et d’habitats particuliers, les lézards sont très sensibles aux changements environnementaux et certaines espèces sont particulièrement menacées par le réchauffement climatique et les activités humaines : la déforestation, les aménagements urbains, l’intensification des pratiques agricoles, l’utilisation de pesticides placent certaines d’entre elles en situation de grande vulnérabilité.

Ce sont ainsi de plus en plus de lézards qui viennent et viendront s’ajouter sur la liste rouge des espèces menacées en Belgique, en France et dans le monde.

Des gîtes indispensables pour protéger ces espèces ectothermes

Parce que la première cause de menace est la régression et la fragmentation des milieux naturels, il faut compenser ces pertes par l’installation de gîtes ou abris artificiels. Les reptiles étant ectothermes (ils ne produisent pas eux-mêmes la chaleur de leur corps, ils dépendent entièrement de la température extérieure), ils sont incapables de se réguler physiologiquement ; ils doivent donc disposer d’un refuge dont la température leur est favorable. Cette caractéristique entraîne un rythme d’activité cyclique lié aux variations climatiques saisonnières. Dans les pays tempérés, les lézards se mettent en hibernation au début de l’automne. Pour aider à leur préservation, il est nécessaire d’y mettre un abri pour recréer artificiellement des conditions favorables l’hiver (hors gel) comme l’été (emplacement ensoleillé).

Quel type d’abri ?

Le nichoir ou abri en béton de bois, constitué de matériaux naturels, présente les avantages d’être thermo-isolant, et de réguler ainsi les éventuels écarts de température extérieure ; il est donc un véritable refuge qui permet aux lézards de se réchauffer l’hiver et de réguler leur température corporelle l’été. De plus, grâce à ses quatre entrées latérales, il offre la possibilité de se protéger rapidement des prédateurs (chats, oiseaux, hérissons). Il est proposé en plusieurs coloris qui rappellent celles de la pierre ou de leur peau selon les espèces.

Comment l’installer ?

L’installation est très simple. Une attache se situe au dos du nichoir ; il suffit à l’aide d’un petit clou de l’accrocher sur un mur bien ensoleillé, à une hauteur comprise entre 60 cm et 2 mètres. Privilégiez une exposition sud ou sud-est afin que les lézards puissent bénéficier pleinement des rayons du soleil.

Comment l’entretenir ?

Aucun entretien n’est nécessaire. Vous pouvez cependant une fois par an, vérifier qu’aucun obstacle ne bouche les différentes entrées.

Effacer

Description

  • Matériau : Béton de bois
  • Dimensions (L x l x H) : 18 x 18 x 2,5 cm
  • Poids : 1 kg

Informations complémentaires

Poids 1000 g
Dimensions 180 × 25 × 180 mm
Couleurs

Rose, Vert, Orange

Vous aimerez peut-être aussi…