favorite favorite_border
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien
Précédent keyboard_arrow_left
Suivant keyboard_arrow_right
zoom_in
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien
Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien

Créer un jardin-forêt comestible - Conception - Implantation - Entretien

12,95 €
TTC
En assurant de précieuses cueillettes sauvages, la forêt traditionnelle constituait pour nos aïeux un espace nourricier vital. En associant diverses espèces fruitières, légumières et condimentaires pérennes, la forêt-jardin se veut l’espace cultivé le plus proche de ce système originel. Conforme aux principes de la permaculture, une forêt comestible constitue un équilibre naturel garantissant au jardinier, novice ou confirmé, des récoltes régulières pour un suivi peu contraignant. Structure, analyse du terrain, choix des végétaux strate par strate, préparation du sol, implantation, entretien… Découvrez dans cet ouvrage toutes les informations nécessaires et plus de 100 espèces adaptées à la conception et à l’installation de votre futur jardin-forêt comestible ! Les bases et des conseils pour appliquer la technique du jardin-forêt, née de la permaculture et de l'agroforesterie, qui permet de créer des paysages comestibles en prenant soin de la nature

store 1 - Boutique Namur 2 En stock

store 2 - Boutique Anderlecht Rupture de stock

  • Broché : 128 pages
  • Editeur : Rustica éditions (18 févr. 2022)
  • Collection : Jardin (hors collection)
  • Dimensions : 17 × 22 × 1,5 cm
  • Poids : 0,356 Kg
Auteur :Pépiniériste spécialisé dans la production fruitière, Robert Elger a participé à l'expansion horticole des années 1980 à 2000 comme responsable de grandes jardineries.Très tôt conscient de l’impasse dans laquelle conduisent les habitudes de jardinage liées à l'agrochimie, il s'est fait le promoteur d'une façon de jardiner simple, peu coûteuse, naturelle et efficace qui remet la matière organique au centre des préoccupations du jardinier. Plus praticien que théoricien, il rejette tout dogmatisme, préconisant de ne retenir que ce qui marche et d’abandonner le reste sans état d’âme.À la fois novateur et respectueux d'anciennes façons de faire, cet adepte du jardin nourricier produit ses propres légumes, condimentaires et fruits ; il s'astreint à jardiner « pratique » en intégrant les réalités actuelles des jardins, tant pour leur taille (6 ares en moyenne) que pour le temps à leur consacrer (10 minutes par are et par jour).
Loading...