PRE ROSIERES 2015_06_08 (1) g

La réserve naturelle agréée de ‘Prés Rosières’ (Deux-Acren, Overboelare, Moerbeke), la seule réserve bicommunautaire de notre pays, est la propriété en Wallonie de la LRBPO et, en Flandre de Natuurpunt, autre association de protection de la nature.

Elle est située le long de la Marcq, rivière poissonneuse ayant son embouchure dans la Dendre, dans une vallée très verdoyante et presque libre de toute habitation. Pratiquement toute la vallée est reconnue depuis peu comme zone Natura 2000, tant par la Région Wallonne que par la Région Flamande, et une partie comme zone de quiétude. Les flancs des collines, couverts à certains endroits de bois de feuillus mixtes, vous offrent de magnifiques points de vue. D’une superficie de 80 ha, ‘Prés Rosières’ a été créée en 1987. La Ligue y dispose d’un centre d’accueil dans la grange de l’historique ferme St-Antoine.

Des écoles, associations ou autres groupements peuvent y être accueillis. La visite de la réserve peut être précédée dans notre centre par une projection de diapositives. Vous y trouverez également des posters de la faune de la Réserve. L’Effraie des clochers niche même, depuis de nombreuses années, dans un nichoir placé dans notre centre d’accueil.

Le centre peut également être loué sous certaines conditions.

Même sur la voie publique, vous pouvez encore écouter les ‘sons du silence’ de la vallée et l’obscurité environnante vous permettra de vous laisser émerveiller sous un ciel étoilé. Pendant la journée, vous pourrez admirer nos vaches Galloway, entouré d’une vingtaine d’espèces de papillons. Les Galloways, utilisées de façon extensive, gèrent nos prairies les plus humides.

PRE ROSIERES 2015_06_08 (5) g

La diversité des paysages, tels que les rangées de saules têtards, les haies, les roselières, les parcelles riches de ses Reines des prés odorantes, les marais, les mares et les petits ruisseaux aux nombreux méandres, contribue à enrichir la faune et la flore tant en nombre qu’en espèces. Ce milieu de vie demande le plus grand respect tant on y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux: Loriot, Buse variable, Epervier, Bondrée apivore, Faucons crécerelle et hobereau, plusieurs espèces de fauvettes, Locustelle tachetée, Marouette ponctuée, Gorgebleue, Bruant jaune, Bruant des roseaux (le logo de la réserve), Chevêche d’Athéna, Chouette hulotte, Hibou moyen-duc… pour ne citer que les principaux. Peut-être croiserez vous sur votre chemin une Hermine, une Belette, un Putois, ou encore un magnifique Renard.

N’oublions pas les amphibiens(crapauds, grenouilles et tritons) et les insectes tels que le Frelon ou la Cétoine dorée.

Si  l’envie vous prend d’aller découvrir ce magnifique endroit, la réserve dispose de deux sentiers balisés libres d’accès. Un petit plan avec quelques commentaires est tenu à votre disposition (voir ci-dessous). Depuis le cimetière de Deux-Acren, depuis la Astridlaan à Grammont ou de l’ église d’ Overboelare, des panneaux vous conduiront vers le parking, à 150 m de notre centre d’accueil. Mais la meilleure façon de prendre contact avec notre projet est de vous joindre à nous lors des visites guidées ou sur votre demande.

 

Pour plus d’informations :

Godfried Merlevede – Chapelle Saint Pierre 14 – 7864 Deux-Acren Tel : + 32 (0) 68 30 01 07 • GSM : 0486/871787 • E-mail : derietbeemd@hotmail.com

 

Description du sentier balisé “Près-Rosières” 

Nous avons le plaisir de vous accueillir dans le centre d’accueil de notre réserve naturelle agréée Prés Rosières. Nous sommes bien entendu à votre disposition pour tout renseignement concernant la réserve.

Admirez le paysage par la grande fenêtre : devant vous la vallée de la Marcq et sa réserve Prés Rosières.

 

Une promenade vous tente ?

Nous avons balisé pour vous 2 circuits, l’un de 4 km (jaune), l’autre de 4,5 km (bleu). Vous pouvez les combiner en un circuit de 8,5 km en forme de ’8′.

Respectez ces lieux:

  • Restez sur les sentiers
  • Tenez votre chien en laisse (il a du flair et pourrait s’en prendre à la faune !)
  • Ne cueillez ni plantes ni fleurs
  • Savourez le silence tout en le respectant

 

Bonne promenade

 

 

Vous quittez notre centre d’accueil et descendez la route asphaltée qui vous mène vers le fond de la vallée. Naguère cette route était bordée de vieux saules têtards et entourée de prairies entrecoupées de sentiers et de haies. Ces paysages idylliques ont malheureusement dû faire place aux cultures intensives. En poursuivant votre promenade vous comprendrez sans doute mieux l’importance de la sauvegarde de ces paysages et de ces biotopes.

PRE ROSIERES 2015_06_08 (22) g

Arrivé en bas (X), vous avez de part et d’autre de la route des prairies. Un banc y est à votre disposition.

– si vous décidez de faire le petit circuit, prenez le sentier à gauche en suivant les flèches jaunes le long de la clôture. Dans ce cas, voyez plus loin (X) pour la suite explicative de ce parcours.
– si vous faites le grand circuit, poursuivez par la route en suivant les flèches bleues. Vous passez au-dessus du ruisseau Schillebeek, véritable artère de vie de la réserve. La route tourne à gauche, passe entre deux prairies, puis à droite. Ne passez pas le pont de la Marcq, prenez le large sentier à votre gauche (1) avant le pont. A droite: un banc.

Vous allez suivre maintenant la rivière en vous promenant en alternance sur et à côté de la digue. Peut-être apercevrez-vous nos animaux de gestion : vaches Galloways et poneys Shetland. Ne les nourrissez en aucun cas !
La partie centrale de Prés Rosières se trouve à votre gauche tout au long de ce tronçon (2). Un banc vous permettra d’observer ce royaume de haies, de saules têtards, de prairies humides, de roselières, de mares et de ruisseaux. Un havre de paix pour les rapaces, pour des dizaines d’espèces d’oiseaux sédentaires (pic vert, martin-pêcheur, héron, …) ou migrateurs (rousserolles, rossignol, loriot, …); un refuge pour les petits mammifères (belette, hermine, putois, …) et les batraciens (grenouille, triton, …); un paradis pour de nombreux insectes, dont les libellules, et 25 espèces de papillons diurnes. Dans les prairies humides fleurissent la cardamine des prés, le populage des marais, le lychnis fleur de coucou, la reine-des-prés (spirée ulmaire), pour n’en citer que quelques unes. Notre gestion, axée sur l’agriculture de jadis, a pour but de rendre à la nature ses anciennes valeurs.

Plus loin, tout en restant sur la digue : à votre gauche un ruisseau endigué et après 150 m à votre droite un petit pont au-dessus de la Marcq (3) que vous devez traverser. Il vous mène à un sentier entre des vieux saules, prolongé après 100 m par un chemin asphalté. Suivez ce chemin devant vous jusqu’à la route Viane – Deux-Acren (4). Tournez à droite et suivez cette route pavée pendant 700 m. Un endroit dégagé à votre droite vous offrira une vue magnifique sur la vallée. Prenez la première ruelle à droite, entre deux maisons (5). Après 400 m, au carrefour en Y (6), prenez à droite. Vous vous promenez maintenant entre de nombreuses prairies bordées de saules têtards. Au virage à droite (7), quittez la route et prenez le large sentier à gauche que vous quittez immédiatement pour longer le petit ruisseau à votre droite. Il vous mène à un petit pont (8) au-dessus de la Marcq. Traversez-le et tournez directement à gauche pour longer la rivière tout en restant sur la digue (avant son endiguement en 1976, la Marcq était une rivière poissonneuse aux nombreux méandres). Un endroit dégagé vous offre une jolie vue sur nos prairies et notre centre d’accueil au loin. Vous arrivez finalement sur une route à hauteur d’un petit bâtiment (station de pompage). Après 100 m, quittez cette route en empruntant à droite un étroit sentier (9). Vous longez le bosquet, passez un petit étang et poursuivez le long d’une belle prairie pour aboutir à la route que vous traversez.Un banc de repos vous y attend. Si vous êtes trop fatigué, vous pouvez remonter à gauche vers notre centre d’accueil. Si vous continuez la promenade, vous avez ainsi rejoint …
(X) le circuit des flèches jaunes. Ne vous laissez pas décourager par l’étroit sentier GR quelque peu accidenté, le long du taillis bordant une petite prairie, longez une de nos roselières, obliquez légèrement à gauche en suivant un sentier officiel à travers champs, mais souvent maltraité par l’agriculture intensive, rejoindre un sentier plus large bordé de pins, qui vous mènera près d’une maison au tournant d’une route (10). Prenez cette route en gardant la même direction et admirez à votre droite les paysages typiques de Prés Rosières : prairies humides, ruisseaux, haies, rangées de saules, roselières, éléments vitaux pour la flore et la faune de cette vallée. Remarquez également la richesse des accotements.

Lorsque la route vire à droite, quittez celle-ci en prenant un petit sentier à votre gauche (11). Entre bois et prairies ce sentier chevauche la frontière linguistique entre la Flandre Orientale (à dr) et le Hainaut (à g). Jeter un coup d’œil derrière soi en vaut la peine. Vous apercevrez une autre route où vous tournez à gauche (12). Environ 1 km vous sépare maintenant de notre centre d’accueil. Profitez encore de la vue à votre gauche après avoir dépassé le bois.

Vous êtes arrivé près de notre centre d’accueil. Vous pouvez encore y faire un petit crochet. Au cas contraire, prenez la première ruelle à droite (chemin creux asphalté) pour remonter vers le parking (P). Attention aux voitures éventuelles ! Vous n’oublierez pas de vous retourner quelquefois : un  magnifique panorama sur la vallée de la Marcq s’offre à vous. Par temps clair, on aperçoit au loin (de gauche à droite) Viane, Bois-D’Acren, Bois-de-Lessines et les carrières de Lessines. Avant d’arriver au parking , à votre gauche, vous pouvez voir la vallée de la Dendre.

Nous vous remercions de votre visite et vous souhaitons un bon retour chez vous,
le cœur serein et rempli d’un petit coin de cette belle nature.