h&O 4/2015.indd

SOMMAIRE

Edito 4
1922-2015 : 93 années de combats 6
Bords de routes 10
Nouvelles de nos réserves 18
Quel exemple ! 26
Comportement « aty-pic » 28
Notre Centre nature 30
NON aux démonstrations de rapaces 32
The famous nest 36
Bêtise humaine 38
La chasse en question 39
Opération pinsons 2015 44
La ligue en action 46, 64
Action à malte 48
L’homme et l’ours 52
Lu, vu et entendu 54
Boutique verte 55
Homme & Oiseau 56
Les services ecosystémiques 58
Les Oiseaux des jardins 62
Recueillir • Soigner • Relâcher 66

EDITO

50 ans, c’est un record, même en Europe, pour une émission sur la nature. Félicitations à la RTB puis la RTBF pour avoir maintenu cette émission contre vents et marées (noires).

Au départ, dans le jardin extraordinaire, il était très peu question de protection de la nature. Je me souviens avoir assisté à l’enregistrement d’une de ces émissions. J’avais traversé la pièce où les animaux étaient stockés avant de passer sur le plateau. Il y avait un sac contenant, je suppose, un serpent ; des caisses opaques

estampillées « zoo d’Anvers », contenant des animaux mystérieux et des cages avec des oiseaux exotiques qui se demandaient ce qu’il allait bien leur arriver ? Impression étrange : étions-nous dans une émission sur la nature ou dans l’arrière- boutique d’un trafiquant ?

Le sommet de cette façon de montrer les animaux en studio a été atteint en 1972. Pour marquer la nouvelle loi protégeant tous les rapaces en Belgique, une émission spéciale du jardin a été organisée, avec de nombreux rapaces en cage en studio. J’avais, à l’époque, envoyé une lettre de protestation au jardin.

Au fil des années, plus question de présenter des animaux en studio, le concept a évolué. Il est devenu plus engagé et n’hésite pas à dénoncer les multiples barbaries humaines envers les animaux et la nature (braconnage de grenouilles, massacre des bébés phoques, marée noire, trafic de la faune sauvage…).

Bravo à Arlette Vincent, à Claudine Brasseur et à leurs équipes. Bravo à Tanguy Dumortier qui est sur la bonne voie.

Jean-Claude Beaumont, Président.