Comme vous le savez peut-être déjà, la Ligue soutient l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) “Sauvons les abeilles et les agriculteurs” qui a été lancée en novembre 2019 devant l’inaction totale des politiciens européens!

Son but ? Réagir à la grave crise de la biodiversité à laquelle nous faisons face, pour réconcilier agriculture et environnement tout en s’attaquant aux conséquences de l’utilisation des pesticides sur la santé des populations et la biodiversité.
Depuis son lancement, vous avez été nombreux à signer la pétition ! Aujourd’hui, elle a atteint plus de 600 000 signatures. Il s’agit donc d’une des Initiatives Citoyennes Européenne les plus réussies de tous les temps ! Afin d’envoyer un signal fort à l’Union européenne en vue d’une sortie progressive des pesticides de synthèse, nous avons besoin d’1 million de signatures d’ici le 30 septembre 2021 !

Si le million de signatures n’est pas atteint, ce sera malheureusement un signal très négatif envoyé aux décideurs européens, démontrant le manque de soutien citoyen à la sortie des pesticides.

Nous comptons sur vous pour signer la pétition et partager ce lien www.savebeesandfarmers.eu le plus possible sur les réseaux sociaux (profil, groupes, pages) et par mail (famille, entourage, travail).

 

Pourquoi est-il si important que cette Initiative Citoyenne Européenne (ICE) soit un succès ?

  1. L’impact sur les populations aviaires : La régression des effectifs concernant 75 % des espèces d’oiseaux qui fréquentent les milieux agricoles n’est qu’une conséquence logique de l’introduction des pesticides dans le fonctionnement de la biocénose. Il est grand temps que notre société définisse les bases d’un avenir plus serein avant qu’il ne soit trop tard. Interdire définitivement l’usage des pesticides sur nos terres agricoles et accorder une attention de premier plan à la restauration des sols est plus que primordial, sinon les oiseaux ne seront bientôt plus qu’un triste souvenir.
    En savoir plus : Lire l’article “Oiseaux et pesticides”.
  2. L’objectif de la Commission européenne est de réduire de 50 % les pesticides dans le cadre des stratégies “de la ferme à la table” et “biodiversité” : En mai 2020, la Commission von der Leyen a publié son objectif de réduire l’utilisation des pesticides d’ici 2030 dans l’UE. C’est beaucoup moins que la réduction de 80 % que nous demandions d’ici 2030 (et de 100 % d’ici 2035), mais d’un point de vue politique, c’est un pas important dans la bonne direction. La plupart des États membres de l’UE s’opposent à cet objectif à huis clos et la Commission européenne est actuellement aux prises avec les attaques constantes de l’agrobusiness et de nombreux États membres. Remporter cette ICE donnera du carburant à la Commission européenne pour imposer l’objectif de réduction de 50 %.
  3. La puissance des lobbys : Comme on l’a vu lors de la récente clôture des négociations de la PAC, l’agrobusiness domine toujours clairement le processus décisionnel dans l’UE, malgré les intentions positives affichées dans la stratégie “de la ferme à la table”. Remporter cette ICE donnera un signal fort aux décideurs européens et rappellera que leurs citoyens continuent de s’opposer à une agriculture toxique et demandent une agriculture respectueuse des abeilles. Les ICE gagnées ont des effets durables et contribuent à faire évoluer les mentalités.
  4. Renouvellement du glyphosate : En 2022, la Commission européenne et les États membres décideront du renouvellement du glyphosate. Remporter cette ICE sera un outil de pression supplémentaire sur les institutions européennes pour interdire le glyphosate, en tenant compte des preuves de la toxicité environnementale liée à ce pesticide.

Il est absolument nécessaire de se mobiliser pour que des mesures urgentes en faveur des abeilles, de la biodiversité et d’une agriculture durable soient prises par l’Union européenne. La Ligue compte sur vous, signez et partagez la pétition https://www.savebeesandfarmers.eu/fra/