Des chercheurs ont constaté que la présence d’un plus grand nombre d’espèces d’oiseaux à proximité de chez soi augmente le niveau de bien-être des Européens, autant qu’une augmentation comparable des revenus !

 

Dans les conditions actuelles de pandémie, les activités en pleine nature sont devenues un passe-temps populaire. Les effets bénéfiques d’une nature diversifiée sur la santé mentale avaient déjà été documentés par des études à plus petite échelle. Des scientifiques de la Senckenberg Gesellschaft für Naturforschung et de l’université de Kiel ont examiné pour la première fois si le fait d’avoir une nature riche et diversifiée à proximité de chez soi augmentait également le bien-être des personnes à l’échelle européenne.

L’étude a porté sur plus de 26 000 adultes provenant de 26 pays européens. La diversité des espèces a été mesurée entre autres sur base de la diversité des espèces aviaires, telle que documentée dans l’atlas européen des oiseaux nicheurs.

Les Européens sont particulièrement satisfaits de leur vie si leur environnement immédiat abrite une grande diversité d’espèces”, explique l’auteur principal de l’étude, Joel Methorst. “Selon nos conclusions, les Européens les plus heureux sont ceux qui peuvent faire l’expérience de nombreuses espèces d’oiseaux différentes dans leur vie quotidienne, ou qui vivent dans un environnement plus naturel qui abrite de nombreuses espèces“.


Les oiseaux sont bien adaptés comme indicateurs de la biodiversité car ils font partie des éléments les plus visibles de la nature, en particulier dans les zones urbaines. De plus, leur chant peut souvent être entendu même si l’oiseau lui-même n’est pas visible. La plupart des oiseaux sont connus de tous et les gens aiment les observer. Mais il y a aussi un deuxième aspect qui influe sur la satisfaction de la vie : l’environnement. On trouve un nombre particulièrement élevé d’espèces d’oiseaux dans les zones présentant une forte proportion de paysages naturels qui abritent de nombreux espaces verts et plans d’eau.

Nous avons également examiné les données socio-économiques des personnes interrogées et, à notre grande surprise, nous avons constaté que la diversité aviaire est aussi importante pour leur bien-être que leur revenu“, explique le professeur Katrin Böhning-Gaese. Quatorze espèces d’oiseaux supplémentaires à proximité de son lieu de vie augmentent le bien-être des individus sondés de façon comparable à 124 euros supplémentaires par mois sur le compte du ménage, sur base d’un revenu moyen de 1 237 euros par mois en Europe.

Selon l’étude, une nature diversifiée joue donc un rôle primordial sur le bien-être des européens. Par ailleurs, les chercheurs attirent l’attention sur les problèmes de santé imminents. “L’évaluation du Conseil mondial de la biodiversité IPBES et les études des espèces aviaires dans les paysages agricoles en Europe montrent clairement que la biodiversité connaît actuellement un déclin spectaculaire. Cela souligne le risque que le bien-être humain souffre d’un appauvrissement de la biodiversité. La conservation de la nature constitue donc un rôle essentiel dans le bien-être de chacun d’entre nous“, ajoute M. Methorst en conclusion.

 

Références :

Birds on the edge. Biological diversity evokes human happiness. En ligne : http://www.birdsontheedge.org/2020/12/11/biological-diversity-evokes-human-happiness/

Methorst, Joel, et al. “The importance of species diversity for human well-being in Europe.” Ecological Economics (2020): 106917.