SOMMAIRE

EDITO 4

1922-2016 : 95 ANNÉES DE COMBATS  6

HOMME & OISEAU 10

TÉTRAS LYRE 12

VICTOIRE 16

BOUTIQUE VERTE 18

NOUVELLES DE NOS RÉSERVES 20

NOTRE CENTRE NATURE 28

LA CHASSE EN QUESTION 32

OISEAUX DANS LE MONDE 48

LA NATURE EN VILLE  58

CONCOURS PHOTOS 62

UNE MARE DANS VOTRE JARDIN 64

RECUEILLIR • SOIGNER • RELÂCHER 67

EDITO

95 ans 

Cette année, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux fête son nonante-cinquième anniversaire. 95 ans de lutte pour la biodiversité. Étonnant non ? Surtout qu’ à l’époque le terme biodiversité n’existait pas. Et, tout comme dans le Bourgeois gentilhomme de Molière, Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, la Ligue faisait de la biodiversité sans le savoir…

Je n’en veux pour preuve que la relecture de l’article 2 de nos statuts parus en 1937 où, non seulement on veut protéger les oiseaux mais aussi « les espèces rares et les chauves-souris, les crapauds, les hérissons, etc. » De nombreuses actions de la Ligue, même avant la guerre, ont souvent eu pour but d’essayer de protéger des biotopes (mot qui n’existait pas non plus) ou des sites naturels importants.

A l’occasion de cet anniversaire, j’ai une pensée émue pour tous ces bénévoles qui ont oeuvré pour la Ligue et pour la protection des oiseaux durant tant d’années. Des gens qui ne se contentaient pas de dire « Il faudrait faire ça », ils le faisaient. Ils rêvaient d’un monde où tous les oiseaux étaient libres, quitte à combattre des moulins et à y perdre des plumes. Grâce à leur ténacité, et leur capacité d’indignation restée intacte, l’infâme tenderie, après des dizaines d’années, a finalement été interdite. Beaucoup sont morts sans connaître la victoire. Ils ont pour nom : Adrien Legros, Antonia de Pierre, Jules Rühl, Henry Willems, René Stevens, Louis Quiévreux, Eulalie et Ferdinand Pintelon, Léon Vanebergh, Edmond Docclot, Raymond Mayné, Armand Toussaint, Albert Den Haese, André Rappe, Roger Arnhem, Georgette Wouters, Bernard  Roeyers, Frederik de Wilde, Raymond Beys, Alphonse Tobac, Bertha Broecks, Paul Herroelen pour ne citer que quelques-uns qui nous ont quittés. Une pensée émue aussi à tous ces anonymes ou ces noms oubliés qui, à un moment ou un autre, se sont dévoués pour notre cause. Mes remerciements aux bénévoles qui ont oeuvré ou qui oeuvrent chaque jour pour notre association. Sans eux : pas de Ligue, sans eux : pas de protection des oiseaux.

En route vers les 100 ans.

Jean-Claude Beaumont, Président.