Troquez quelques mètres carrés de pelouse bien tondue pour un petit milieu aquatique animé par le vol des libellules, le coassement des grenouilles et une large variété de plantes aquatiques. Voilà un geste pour la biodiversité !

En Wallonie, la diminution de la diversité biologique est due principalement à la pollution, l’urbanisation et la dégradation d’habitats naturels. C’est pour cette raison que, créer une mare naturelle dans son jardin permet de rétablir un maillage écologique et constitue une action concrète pour la protection de la nature.

En effet, la mare permet d’accueillir des animaux qui viendront naturellement, comme les grenouilles et les libellules. Elle est fort utile aussi aux oiseaux, car elle représente un garde-manger et un abreuvoir géant. Dans le cas où votre jardin soit trop petit ou que vous n’ayez qu’un balcon, l’apport constant d’eau est important pour bon nombre d’oiseaux, pour s’abreuver mais aussi pour prendre des bains.

L’emplacement

Dans l’idéal, l’endroit où vous voulez creuser une mare doit être dégagé et ensoleillé. La lumière et la chaleur sont indispensables au développement des végétaux, et créent ainsi  un équilibre écologique.

La taille

La surface n’est pas un facteur limitant. A partir d’une surface de 3m², il est possible de créer une mare naturelle susceptible d’attirer bon nombre d’animaux.

Par contre, la profondeur et la pente sont deux éléments importants pour la qualité de la mare. Les différentes espèces aquatiques ont besoin de milieux différents tels que des milieux immergés et semi-aquatiques pour se développer.

Aménagement végétal

Il est important de ne pas choisir des espèces exotiques qui pourraient être envahissantes. Voici ci-dessous un tableau, afin de vous aider à trouver des plantes indigènes. (source : http://biodiversite.wallonie.be/servlet/Repository/?ID=33353)

La faune aquatique et semi-aquatique

La mare sera très vite peuplée par différents organismes, en commençant par des algues et des petits invertébrés, qui vont permettre la création d’une base de la chaîne alimentaire, et ainsi attirer d’autres animaux comme les insectes (libellules, coléoptères, …), les batraciens (tritons, grenouilles, …) et les oiseaux. La colonisation de la mare par la faune est très rapide, donc il est inutile d’introduire d’autres animaux comme les poissons qui viendraient perturber l’équilibre de la mare.

Entretien

Une mare naturelle ne demande pas beaucoup d’entretien. Il faut simplement contenir le développement des plantes aquatiques afin de laisser un espace de mare libre pour laisser passer la chaleur et la lumière.

Le fait de créer un coin nature dans son jardin (une haie sauvage, une prairie à fauche tardive, une mare, …) permet à la biodiversité de se maintenir. En effet, de manière générale, beaucoup de biotopes variés mais surtout les zones humides sont en voie de disparition. Or, elles abritent quantité d’espèces animales et végétales protégées par la loi : grenouilles, crapauds, tritons, libellules, notonectes, sans compter les chauves-souris et les oiseaux qui viennent manger des insectes, boire et parfois se baigner.