Un doux mercredi de février, plusieurs oiseaux ont retrouvé la liberté après un séjour hivernal dans notre centre de revalidation. Une Buse variable, un jeune Faucon crécerelle, une canne de Colvert ainsi qu’un Grèbe huppé ont pu réinvestir leur milieu naturel.

Un doux mercredi de février, l’investissement de toute une équipe de bénévoles, de notre soigneuse et de notre vétérinaire a de nouveau pris tout son sens. Parce que relâcher des animaux dans leur espace sauvage est toujours un moment gratifiant, et que c’est la chose vers laquelle tendent toutes nos énergies.

Ce doux mercredi de février est un moment qui confirme qu’ils ont encore besoin de nous.

Ce doux mercredi de février est un moment qui existe grâce aux personnes, qui touchées par le sort d’oiseaux affaiblis ou blessés, pensent à la ligue et à son centre de revalidation pour les y déposer. Et aussi grâce aux bénévoles qui les accueillent et les prennent « sous leurs ailes ».

Alors ce n’est peut-être pas grand-chose, mais un oiseau relâché, ne fusse qu’un seul, c’est déjà un oiseau de sauvé.