SOMMAIRE

EDITO 5

1922-2014 : 92 ANNÉES DE COMBATS 6

LU, VU ET ENTENDU 10

CONSTAT ALARMANT 12

POUVOIRS PUBLICS ET NATURE 18

IL Y A 100 ANS 22

LA CHASSE EN QUESTION 24

OISEAUX DANS LE MONDE 30

VIENT DE PARAÎTRE 40

LA LIGUE EN ACTION 42

BIEN-ÊTRE ANIMAL 44

NOTRE CENTRE NATURE 46

FAUNE CAPITALE 48

AGENDA 50

NOURRISSAGE HIVERNAL 52

BOUTIQUE VERTE 55

HOMME & OISEAU 58

MIGRATION 60

RECUEILLIR • SOIGNER • RELÂCHER 66

EDITO

Du coq à l’âne

Le présent numéro de l’Homme & l’Oiseau parle : du Semblant-cochon, une bête extraordinaire qui hante nos bois et qui terrorise les traqueurs ; des 421.000.000 d’oiseaux qui sont disparus depuis 30 ans ; de la grippe aviaire coréenne qui perturbe les éleveurs industriels hollandais ; de la Cigogne blanche qui n’apporte plus les bébés ; des insecticides qui sont aussi des « avicides » ; de la Tourte voyageuse exterminée par les chasseurs il y a 100 ans ; des Ortolans que certains préfèrent dans leurs assiettes plutôt que dans la haie ; d’anglais pris en flagrant délit de vols d’oeufs bulgares ; d’un moine bouddhiste qui plaide pour les animaux ; d’une Orque, condamnée à la détention à vie, qui ronge le béton de sa prison ; d’oiseaux blessés par les pêcheurs dans un site en péril ; d’une nouvelle espèce, le Renard bruxellois et d’un pays extraordinaire où l’on ne chasse pas et où le bonheur est la plus grande des richesses.

Une revue « un peu de tout », à l’image de notre pays : insolite, surréaliste mais tellement interpellante. Un melting pot de nouvelles souvent, hélas, plus mauvaises que bonnes…

Et dans le même ordre d’idées : « Il ya un peu plus, je vous le mets », on apprend que le Rhinocéros blanc du nord de l’Afrique est quasi éteint. De mille en 1963, il ne reste plus que six individus de « Ceratotherium simum cottoni ». Ils sont tous en captivité. Un mâle et deux femelles sont à Ol Pejeta au kenya gardés par l’armée en permanence ; un mâle et une femelle résident au zoo de San Diego aux Etats-Unis et une femelle au zoo de Dvůr Králové en République tchèque. Malheureusement, de l’avis des spécialistes, les mâles sont trop âgés pour procréer.

Ainsi va le monde. Un monde dans lequel l’Homme détruit plus qu’il ne conserve de Nature. On ne sait pas où on va, mais on y va !

Jean-Claude Beaumont, Président.